Le cannelé, ce mystère nommé désir !

Le cannelé, ce mystère nommé désir !

Mais quelle est l’origine du cannelé? Ce petit dessert bordelais qui a fait son bonhomme de chemin dans toutes les pâtisseries de France et sur la toile ? Crêpe ratée ? Invention de bonnes sœurs? Et d’ailleurs, faut-il l’écrire avec un seul « n » ou avec deux ? Faut-il y mettre les blancs d’œufs ou seulement les jaunes ? Rhum ou pas rhum ? Moule en silicone, en Teffal ou en cuivre ?

Un auteur(e), Isabelle Bunisset, a décidé de répondre à ces questions en interrogeant un grand nombre de chefs cuisiniers au sujet de cette petite pâtisserie toute simple, à la forme originale, mi croquante mi moelleuse. Chacun apporte son anecdote et sa recette avec sa propre patte. Un régal de lecture.

Cannelé, ce mystère nommé désir

Ainsi, grâce à Hélène et Elisabeth, Joëlle, Mercotte, Anne et moi avons participé à cette avant-première gourmande: la présentation du nouveau livre des Editions Feret : Le cannelé, ce mystère nommé désir ! Anne et Mercotte avaient pour l’occasion confectionné moults cannelés. En voici 3 Mercottiens sauvés à temps de la fringale insatiable des blogueuses :

Cannelés de Mercotte

Pour le lieu, nous avons choisi notre QG , le restaurant Chez Jean, dont l’accueil et le service était d’une gentillesse égale à la qualité de la présentation (disposition des canelés sur des ardoises, avec un fondant au chocolat en guise d’accompagnement) ! L’auteur(e), très simple, était passionnante:

ahsjla ahkal